Ligue 2: tops et flops de la saison 2018-2019

Dominos ligue 2, c’est l’heure du bilan ! Quels joueurs et équipes ont crevé l’écran durant la saison 2018-2019 ? Qui sont ceux qui n’ont répondu aux attentes ? On en parle dans cet article.

Les tops de la Dominos Ligue 2

Avant de dévoiler le calendrier de la Dominos Ligue 2 de la saison prochaine, il faudrait faire un bilan préalable de la saison 2018-2019. Rappelons que les équipes promu cette saison sont : l’AS Béziers, le Red Star FC et le Grenoble Foot 38. Certaines équipes étaient attendues en début de saison mais ont finalement déçu les observateurs. Par contre, d’autres équipes ont agréablement surpris.

Au terme de la dernière journée, voici un aperçu du classement de la Ligue 2 :

– FC Metz, avec  24 victoires, 9 nuls et 5 défaites termine champion.

– Brest, avec 21 victoires, 11 nuls, et 6 défaites, finit vice-champion.

– Troyes, quant à lui, finit barragiste pour la Ligue 1 avec 21 victoires, 8 nul et neuf 9 défaites.

Concernant les meilleurs artificiers, Gaetan Charbonnier de Brest prend la tête du classement avec 27 buts. Habib Diallo de Metz a scoré 26 buts. Florian Aye de Clermont et Yves Hamel de Lorient complète le podium respectivement avec 19 buts.

Au niveau des meilleurs passeurs, kévin Fortune de Troyes finit premier avec 10 passes décisives délivrées. Il est suivi de Tony Mauricio de Valenciennes avec ses neuf 9 passes offertes. Zinedine Ferhat du Havre et Arthur Gomis de Lens terminent la marche avec respectivement 9 et 8 passes distribuées.

Les flops de la Dominos Ligue 2

Comme pour toute compétition, certaines équipes paraissent clinquantes au départ mais finissent le nez dans le gazon. Au rang de ces équipes qui ont déçu cette saison en Ligue 2, figurent des clubs comme Lorient et Lens.

Lens avec son recrutement espérait finir sur les hautes sphères du championnat mais termine seulement 5ème avec 18 victoires, 9 nuls et 11 défaites. Il faut dire que le recrutement des latéraux Alvaro Lemos et Christos Tasoulis n’ont pas porté leurs fruits. La défense a souvent pris l’eau ; les 11 défaites en sont la preuve. Il y a donc eu de quoi décevoir les attentes placées au sein de la formation lensoise.

Lorient est l’un des plus gros flops de cette saison, car habitué de l’élite, on s’attendait à le voir remonter au plus vite. L’équipe termine à une décevante 6ème  place avec 17 victoires, 12 nuls, et 9 défaites. Le coach semble avoir eu du mal à trouver les bons mots pour motiver son groupe. L’équipe était pourtant bien classée à la trêve hivernale. C’est le début d’année 2019 qui leur aura été fatal. Les 18 buts d’Yves Hamel n’auront pas suffi à hisser les Merlus plus haut dans le classement. Et comme d’habitude, quand ça ne va pas au foot, le premier responsable c’est l’entraineur. Mickael Landreau paye les prix de la saison infructueuse en étant limogé. Le nouvel homme fort se nomme Christophe Pélissier.

Ligue 2: tops et flops de la saison 2018-2019
Retour en haut